Changer de banque rapidement

Mobilité bancaire : guerre des primes

La nouvelle ère de la finance marquée par la loi Macron portant sur la mobilité bancaire a suscité un engouement certain chez les différents gestionnaires de compte. Si cette prône la facilité de changer de banque en seulement 22 jours chrono, et se présente comme un réel avantage chez le client, il n’en est pas de même pour les banques.

Bien que chaque entreprise vise toujours à réaliser une bonne part de marché, par conséquent, à se positionner par rapport à la concurrence, la mobilité bancaire : guerre des primes se veut une occasion de redistribuer les cartes à qui veut se faire un nom et une place.

Mobilité bancaire : à chacun sa stratégie

Mobilité bancaire : guerre des primes! Chacun des établissements bancaires fait du mieux qu’il peut pour se distinguer au mieux des établissements concurrents, quitte à conquérir plus de nouveaux clients. Quand le choix du consommateur est porté vers un autre fournisseur ou prestataire de service, c’est simplement parce que celui n’est pas satisfait dudit service.

Maintenant que la loi Macron a ouvert les yeux des consommateurs, tout le monde est enclin à changer de banque dès que le besoin se fait sentir, car en effet qui dit mobilité bancaire : guerre des primes, plus c’est gratuit, mieux et possible c’est ! Face à l’engouement naissant des clients à être libérés de la contrainte ou de la peur d’être coincé à une seule banque pendant longtemps, les banques ont vu en cette innovation, une occasion de se mesurer aux autres en proposant un service qualitatif et tarifaire attractif.

Départ pour une nouvelle banque

Changement de compte bancaire

Mobilité bancaire : guerre des primes, tel est le créneau que se sont fixés les banques depuis l’entrée en vigueur de la loi sur la mobilité bancaire. De la baisse des tarifs à la gratuité des frais de tenue de compte, en passant par la domiciliation ciblée à moindre coût par bon d’achat, sans oublier le lancement du service facilitant ladite mobilité, toutes les banques veulent offrir le meilleur attirer à tout prix les nouveaux venus.

Cette loi a bien fit de rehausser la concurrence, partant la satisfaction, voire la fidélisation, ce qui conforte la mobilité bancaire : guerre des primes. S’arracher un client vaut de l’or, si on lui offre 1 an de gratuité sur l’obtention d’une carte et opérations afférentes, il restera client à vie!

ch be lu ca